Modèles In vitro, In vivo

Voir les publications
En direct

Journée de rencontres avec les chercheurs de l’UMR 1068 (CRCM) le 07 avril 2020 -

Modèles In vivo, In vitro

L’animalerie assure les services de base d’élevage des animaux des animaux sauvages ou génétiquement modifiés. Les animaux sont maintenus en zone protégées EOPS (exempts d’organismes pathogènes spécifiques). La plupart des souches de souris sont maintenues dans des cages individuelles ventilées et manipulées en condition stérile. Le personnel dédié assure une assistance technique qualifiée au génotypage et à l’injection de cellules ES.

SITE IPC :

L’animalerie s’étale sur une surface de  300m2 répartis en 5 pièces : deux zones d’hébergement A2 avec une capacité de 1500 cages, une zone d’expérimentation avec une capacité de 600 cages, une zone transgenèse et un laboratoire équipé d’ un système de bioluminescence et de fluorescence intra-vitale (Photon Imager, BioSpace Lab) avec des capacités d’hébergement respectives de 200 cages. La zone d’expérimentation est dotée d’ un équipement de pointe permettant l’enregistrement de paramètres hématologiques. Des services d’imagerie in vivo sont disponibles par l’intermédiaire de la plateforme TrGET.
L’animalerie du CRCM fait partie d’un réseau d’animaleries commun à deux Instituts Fédératifs de Recherche : Cancer et Immunologie et l'Institut de Biologie de Développement de Marseille.

Site Luminy :
L’animalerie PSEA (Plateforme de Stabulation et d’Expérimentation Animale) du site Luminy s’étend sur 250 m2. La surface est répartie entre 4 zones d’hébergement/expérimentation A1+ (dont une spécifiquement utilisée pour les redérivations par hystérectomies aseptiques) et une zone d’hébergement/expérimentation A2. Ces zones peuvent contenir actuellement 700 et 244 cages respectivement, avec néanmoins la capacité d’augmenter les zones A1+ de 700 à 1200 cages. La surface comprend également une zone de stockage du matériel autoclavé destiné aux zones A1+ et une zone de stockage du matériel autoclavé destiné à la zone A2, une zone de circulation, ainsi qu’un laboratoire d’expérimentation de 30m2 équipé en adéquation avec les besoins techniques des utilisateurs (notamment un système de bioluminescence et de fluorescence intra-vitale avec le Photon Imager de BioSpaceLab). Cette animalerie est régie suivant un règlement interne rigoureux où les principales procédures d’hébergements et d’expérimentations animales sont prédéfinies. Elle est dirigée par un responsable technique/manager du personnel et un conseil scientifique/technique. En coordination avec les règlements en cours, un responsable pharmacie et un comité « bien-être » sont également impliqués dans le fonctionnement quotidien.
L’animalerie PSEA du site Luminy fait également partie d’un réseau d’animaleries commun à deux Instituts Fédératifs de Recherche : Cancer et Immunologie et l' Institut de Biologie de Développement de Marseille.

Personne(s) associée(s)

Le laboratoire de transgénèse est destiné à produire des souris génétiquement modifiées par mutagénèse insertionnelle ou par Recombinaison Homologue pour les différentes équipes du Centre. Il comporte un poste d’injection composé d’un microscope inversé Leïca couplé à 2 micromanipulateurs et 2 micropompes.

Il est également équipé d’une hotte à flux laminaire et d’un incubateur à CO2 pour la culture des cellules ES dans un contexte sans mycoplasme. Il propose également des espaces de travail avec 2 loupes binoculaires pour l’étude des souris mutantes. Le service de transgenèse assure la gestion des cellules ES et des fibroblastes primaires Néo-résistants et des différents milieux nécessaires.

Il offre aux utilisateurs une formation et/ou un encadrement pour la culture des cellules ES et la Recombinaison Homologue (construction de vecteurs, électroporation et sélection des cellules ES avec RH). Il propose des liens avec les différentes banques européennes et mondiales qui proposent des cellules ES génétiquement modifiées. Le service de transgenèse réalise les différentes étapes d’injection à partir des cellules ES fournies par les utilisateurs c’est-à-dire prélèvement des blastocystes, micro-injection des cellules ES et ré-implantation dans la mère porteuse. Il assure la gestion des animaux nécessaires aux injections (stérilisation des mâles, gestion des animaux fertiles, mises en accouplement) puis l’établissement des lignées issues au sein de l’animalerie.