La Recherche au CRCM

Les domaines de recherche

Les équipes du CRCM cherchent à comprendre la biologie des tumeurs, leur environnement et l'interface tumeur-hôte.

Nos travaux étudient les mécanismes de l’oncogenèse et de la dissémination tumorale, et visent à mettre au point des innovations thérapeutiques innovantes pour les cancers du sein, du poumon, du pancréas et les hémopathies malignes. Notre approche transversale et multidisciplinaire de la recherche sur le cancer se traduit par des projets scientifiques explorant les bases fondamentales de la tumorigenèse du point de vue moléculaire et fonctionnel dans des modèles expérimentaux intégrés.

L’originalité du CRCM réside également dans sa capacité à traiter des problèmes cliniques majeurs (résistance au traitement, pronostic, stratégies anti-métastases…) grâce à nos programmes interactifs translationnels et cliniques associant médecins, pharmaciens et scientifiques.

 

Les principaux domaines de recherche au CRCM

Signalisation, polarité cellulaire et migration cellulaire

Comprendre les mécanismes de communication d'une cellule avec son environnement et entre cellules, l'organisation spatiale des cellules dans leur environnement, la migration celulaire, et comment ces processus sont altérés au cours de la transformation cellulaire et contribuent au développement de cancers et à la formation de métastases.

Médecine de précision

Le cancer est une maladie complexe, les cancers n'évoluent pas tous de la même façon, et les patients ne répondent pas tous de la même façon au traitement. Caractériser chaque tumeur et l'environnement dans lequel elle se développe dans l'hôte, le patient, tel est l'objectif de la médecine de précision qui vise à adapter le traitement au profil spécifique de chaque patient.

(In)stabilité génomique

Le cancer est dû à l'accumulation de mutation de l'ADN dans les cellules. Comprendre les mécanismes responsables de la réparation de l'ADN et du maintien de l'intégrité génomique, et comment leurs dysfontionnements contribuent au développement de cancers permet de mettre au point de nouveaux traitements.

alt

Immunothérapie

Stimuler le système immunitaire du patient pour rendre plus efficace son action ani-cancéreuse, c'est le principe de l'immunothérapie. Les chercheurs et cliniciens du CRCM et de l'IPC ont fait partie des pionniers de cette stratégie, avec la mise au point de greffe de moëlle osseuse dans le traitement des leucémies, et d'anticorps permettant de manipuler les molécules stimulatrices ou inhibitrices des cellules immunitaires T ou NK, et continuent à étudier ces stratégies de traitement.

Bases génomiques et épigénomiques du cancer

Des modifications de l'ADN, de sa composition ou des modifications chimiques qui en régulent l'expression, sont à l'origine des cancers. L'identification de ces modifications permet de mieux caractériser chaque tumeur, d'essayer de comprendre le rôle de ces modifications dans la progression tumorale, et le cas échéant de s'en servir comme marqueurs diagnostiques ou pronostiques du développement de la maladie ou de la réponse au traitement, voire comme cibles thérapeutiques.

Hétérogénéité tumorale

Les tumeurs ne sont pas constituées d'un population homogène de cellules. Les cellules tumorales accumulent des mutations au fil de la progression de la maladie et une même tumeur peut contenir des cellules comportant un panel de mutations différentes, qui présentent de ce fait une sensibilité différente aux traitements. Cette hétérogénéité contribue à la résistance thérapeutique et à la progression de la maladie. Comprendre cette hétérogénéité est donc essentiel à la mise au point de nouvelles thérapies en cas de résistance acquise au traitement, et à l'élimination de l'ensemble des cellules tumorales.

Cellules souches cancéreuses

L'hétérogénéité cellulaire des tumeurs est principalement expliquée par une organisation hiérarchique de la tumeur, avec des sous-populations de cellules tumorigeniques, les cellules souches cancéreuses, qui résistent aux thérapies conventionnelles et sont capables à elles seules de générer la tumeur et d'initier le développement de métastases. Il est donc crucial de développer de nouvelles thérapies ciblant les cellules souches cancéreuses. Le développement de ces thérapies nécessite une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires intrinsèques de ces cellules. 

Anticorps thérapeutiques et Chimie-Biologie

Les thérapies ciblées consistent à mettre au point et à utiliser des composés biologiques ou chimiques qui agissent de façon spécifique sur une molécule identifiée impliquée dans la progression tumorale. Nos équipes contribuent à la mise au point d'anticorps, de nanobodies - des fragments d'anticorps dont la petite taille confère des propriétés spécifiques, et des composés chimiques qui pourront constituer de nouveaux agents pharmacologiques.

Découvrir

Nos équipes de recherche

Découvrir