La cycline A2, qui maintient l’homéostasie du côlon, est un facteur de pronostic dans le cancer colorectal

Publiée le
En direct

Le cancer colorectal, un problème de santé publique majeur, nécessite l’identification de nouveaux biomarqueurs et cibles thérapeutiques. Les scientifiques ont combiné l’analyse de modèles murins et une méta-analyse transcriptomique du CCR pour évaluer le rôle de la cycline A2 dans ce dernier.  Bien que des niveaux élevés de cycline A2 aient fréquemment été associés à un mauvais pronostic chez les patients cancéreux, cette étude montre que les niveaux élevés de CCNA2 (l’ARNm codant pour la cycline A2) peuvent représenter un marqueur pronostic favorable dans le CCR. Ce travail est publié dans le Journal of Clinical Investigation.

La cycline A2, qui maintient l’homéostasie du côlon, est un facteur de pronostic dans le cancer colorectal