Etude de nouvelles cibles thérapeutiques dans les LAM

FLT3 est un récepteur oncogénique majeur dans les leucémies aigues myéloïdes, muté chez un quart des patients. En plus des voies de signalisation classiques, ce récepteur régule des voies métaboliques.  L’équipe utilise ce modèle de LAM, portant des mutations de FLT3, pour identifier de nouveaux acteurs impliqués dans le développement des leucémies. Nous nous intéressons en particulier à une classe de protéines, les kinases, lesquelles interviennent dans la signalisation oncogénique classique (favorisant la prolifération, la survie) et dans la régulation de voies métaboliques. Ces protéines peuvent être ciblées par des petites molécules chimiques, les inhibiteurs de kinases, dont plusieurs sont aujourd’hui des médicaments qui ont changé les thérapies existantes.

Le projet de master concernera l’étude d’une ou plusieurs protéines, préalablement identifiées dans nos études comme participant à la leucémogenèse, par des approches génétiques (inactivation du gène, génération de mutants) et l’utilisation d’inhibiteurs. Le but est de confirmer l’importance de ces protéines dans la transformation cellulaire et de comprendre par quels mécanismes elles exercent leur fonction.   Les modèles d’études disponibles incluent des modèles cellulaires de LAM, des échantillons primaires de patients et des modèles murins PDX porteurs de leucémies humaines.

En direct

Les mitochondries nouvelles cibles thérapeutiques potentielles dans le cancer du pancréas -