Dommages de l’ADN et instabilité du génome

Voir les publications
En direct

Le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille fête ses 50 ans ! -

Notre projet consiste à comprendre les conséquences biologiques qui résultent de la réplication d’un génome endommagé. La présence de dommages dans l’ADN durant la réplication est la cause majeure de mutations ponctuelles, elles-mêmes à l’origine des Cancers.

Mécanismes de tolérance des lésions

Malgré des systèmes de réparation efficaces, il est fréquent que la fourche de réplication rencontre des lésions résiduelles. Les cellules disposent de deux stratégies de tolérance des lésions : i) la synthèse translésionnelle (TLS) voie par laquelle une ADN polymérase spécialisée insère quelques nucléotides en face de la lésion avec le risque d’introduire des mutations ; ii) la voie des contournements de dommage (Damage Avoidance : DA) qui est non-mutagène puisqu’elle repose sur des mécanismes apparentés à la recombinaison homologue avec la chromatide sœur. L’équilibre entre ces deux voies est très important puisqu’il définit le niveau de mutagenèse lors de la réplication d’un génome endommagé.

 

Nous avons développé une nouvelle technique qui nous permet d’insérer une lésion unique en un site spécifique du chromosome bactérien (Escherichia coli). Cette approche nous permet de suivre in vivo et de manière quantitative, la répartition entre synthèse translésionnelle (TLS) et contournement des dommages (DA) dans différents fonds génétiques, afin de déterminer les gènes qui régulent l’équilibre entre ces deux voies. Nous analysons également les intermédiaires de réplication précoces qui se forment au niveau de la lésion, par des approches moléculaires (qPCR, gel d’agarose en 2D, microscopie électronique), afin de définir les mécanismes impliqués dans les voies de tolérance des lésions.

Nous avons développé une approche similaire dans les cellules eucaryotes de levure (Saccharomyces cerevisiae). L’insertion d’une lésion unique dans le génome de cet organisme nous permet d’explorer les mécanismes de tolérance des dommages de l’ADN dans cet organisme.

Notre recherche dans la presse :

• Réplication d’un ADN endommagé : régulation de l’équilibre entre voies fidèles et mutagène
Brève INSB

• Bactéries et levures gèrent différemment les stress génotoxiques :
Brève INSB

• Un article dans la Marseillaise :
Provence terre de science

les publications de l‘équipe
Feb 2022 Nucleic acids research

Eukaryotic stress-induced mutagenesis is limited by a local control of translesion synthesis.

Masłowska KH, Villafañez F, Laureti L, Iwai S, Pagès V

Jun 2022 PLoS genetics

Single strand gap repair: The presynaptic phase plays a pivotal role in modulating lesion tolerance pathways.

Laureti L, Lee L, Philippin G, Kahi M, Pagès V

Aug 2019 Nucleic acids research

iDamage: a method to integrate modified DNA into the yeast genome.

Masłowska KH, Laureti L, Pagès V

Mar 2022 Nucleic acids research

SLX4 dampens MutSα-dependent mismatch repair.

Guervilly JH, Blin M, Laureti L, Baudelet E, Audebert S, Gaillard PH

Oct 2018 Medecine sciences : M/S

[DNA lesion proximity favors mutagenesis].

Laureti L, Pagès V

May 2018 Nucleic acids research

DNA lesions proximity modulates damage tolerance pathways in Escherichia coli.

Chrabaszcz É, Laureti L, Pagès V

Jan 2018 Methods in molecular biology (Clifton, N.J.)

Inserting Site-Specific DNA Lesions into Whole Genomes.

Pagès V, Fuchs RP

Jun 2017 Nucleic acids research

A non-catalytic role of RecBCD in homology directed gap repair and translesion synthesis.

Laureti L, Lee L, Philippin G, Pagès V

Sep 2016 Nucleic acids research

A defect in homologous recombination leads to increased translesion synthesis in E. coli.

Naiman K, Pagès V, Fuchs RP

Aug 2016 Current genetics

Single-strand gap repair involves both RecF and RecBCD pathways.

Pagès V

Dec 2015 PLoS genetics

Bacterial Proliferation: Keep Dividing and Don’t Mind the Gap.

Laureti L, Demol J, Fuchs RP, Pagès V

Apr 2014 Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America

Chronology in lesion tolerance gives priority to genetic variability.

Naiman K, Philippin G, Fuchs RP, Pagès V

Oct 2012 Nucleic acids research

Monitoring bypass of single replication-blocking lesions by damage avoidance in the Escherichia coli chromosome.

Pagès V, Mazón G, Naiman K, Philippin G, Fuchs RP